Accueil Non classé Une salope au tel se confie sur sa passion du sex au telephone

Une salope au tel se confie sur sa passion du sex au telephone

by Plaisir au Tel
dial sexe à toutes heures

Parler de sexe au téléphone, c’est ma grande passion. Par cam, ce n’est pas du tout la même chose, on ne voit pas ses interlocuteurs et surtout on ne ressent pas leur excitation. Au tel rose je peux me lâcher totalement et être des plus perverse qui soit. J’ai beaucoup de fantasmes irréalisés et c’est peut-être pour cela que le téléphone rose me plait autant car je peux finalement les réaliser par procuration avec des inconnus. C’est surtout ça le truc qui m’excite le plus : être avec un inconnu et me livrer totalement à lui, c’est bien ce qui me fait mouiller. On est très loin du simple fait de réciter un récit érotique ou d’essayer de faire bander avec un scénario classique comme l’on voit toujours dans les films porno. On ne parle pas uniquement de pipe, de vaginale sodo et éjac faciale, non, on va bien plus loin et c’est ce côté pervers qui m’intéresse. Tout commence parfaitement bien dès lors que l’on me demande « si l’on se rencontrait dans la rue, tu me ferais quoi, tu m’aborderais comment pour me mettre dans ton lit ? ». Alors là je déborde d’imagination et effectivement, si je fantasme énormément sur le fait de coucher avec un bel inconnu je ne pense pas que je le ferais dans la vraie vie, en réel. En revanche, c’est finalement ce que je vis presque tous les jours sur le tel rose gratuit car c’est effectivement des sensations bien réelles qui se dégagent et j’aime me masturber la chatte même si l’on ne me le demande pas. Alors si vous êtes un grand timide, je dois dire que cela se ressent par téléphone et je prends les devants pour vous mener là où vous le souhaitez : au plus profond de vos fantasmes cachés. Je ne suis pas une psychologue mais à force je connais la psychologie masculine. Ne soyez pas aussi timides sur un tel rose : tout ce qui se dit entre nous est confidentiel ! Pour ceux qui veulent juste se branler au téléphone et couper aussi tôt, je dois dire que là je suis souvent déjà car je suis longue à jouir et quand j’hurle de plaisir au téléphone, et bien ce n’est pas de la simulation. C’est pourquoi j’ai toujours comme objectif au moins un orgasme par nuit et je ne décolle pas du tel rose tant que l’on ne m’a pas fait jouir. Alors, prêt à relever le défi ?

A voir aussi